DSC_7724

Historique


FONDATION

Dans le journal de Montreuil du 6 juillet 1919, on annonce : « l’arrivée de 6.000 enfants du Nord ayant besoin de soins spéciaux à la suite de privations subies pendant l’occupation allemande ».
Cette implantation est prévue dans l’Hôpital anglais 24, situé à Camiers. Cette colonie scolaire dépendant du Ministère de l’Hygiène est à l’origine de la création de l’Etablissement actuel.

 

EVOLUTION DE L’ETABLISSEMENT

 

Le Préventorium Maritime

C’est en 1922 que le Docteur WIBAUX, Auditeur au Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France, prend la Direction du « Préventorium Maritime de Camiers » destiné à la prévention des maladies ne nécessitant pas d’intervention chirurgicale (tuberculose externe, anémie, rachitisme, scoliose…).

 

Le Sanatorium et l’Institut Albert CALMETTE

En 1928, commence la construction des bâtiments actuels qui remplaceront peu à peu les bâtiments du Camp anglais.
En 1933, est ouvert le Sanatorium destiné aux soins des enfants tuberculeux osseux. L’Etablissement est baptisé Institut Albert CALMETTE en 1934 en l’honneur du « créateur et animateur de l’oeuvre de Camiers » et devient un Etablissement Départemental.

 

Les turbulences de la seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale vient interrompre le développement de l’Etablissement qui doit se réfugier à Berck puis à Versailles pendant toute la durée des hostilités. En 1945, celui-ci revient à Berck attendant la remise en état de l’Institut Albert CALMETTE qu’il réintègre en 1948.
Madame POIVET est alors le nouveau Médecin-Chef Directeur.

 

La régression de la Tuberculose a obligé l’Etablissement à chercher à diversifier son activité

Les principales reconversions qui ont abouti à doter l’Etablissement des structures actuelles sont les suivantes :

  • 1972 - Ouverture du service de Pedopsychiatrie - la même année, ouverture d’un I.M.E. (I.M.P. et I.M.Pro)
  • 1981 - Ouverture du service de Pédiatrie spécialisée après reconstruction d’un nouveau Pavillon
  • 1984 - Fermeture de l’Institut Médico-Educatif et ouverture en 1985 de la Maison d’Accueil Spécialisée
  • 1987 - Ouverture d’une Maison de Retraite
  • En 1990, une restructuration complète du service de Psychiatrie Infanto-Juvénile s’est amorcée avec l’achat, puis l’aménagement d’une propriété à Saint-Martin- les- Boulogne. La même opération a été réalisée à Berck en 1991.
  • 1997 - Fermeture du service de Pédiatrie Spécialisée et reconversion en Institut Médico-Educatif destiné à l’accueil des enfants polyhandicapés

         A noter que c’est en 1989 que l’Etablissement a obtenu la personnalité morale et la Commission de Surveillance a été remplacée par un Conseil d’Administration.

        L’Institut Départemental Albert CALMETTE avait enfin un statut, celui de Centre Hospitalier Spécialisé.

         Depuis la promulgation de la loi du 31 juillet 1991 portant Réforme Hospitalière, c’est un Etablissement Public Départemental de Santé, classé dans la catégorie des Centres Hospitaliers, comportant un intersecteur de Pedopsychiatrie 62 I 02.

  • 23.07.2003 – Transformation juridique de la Maison de Retraite de l’Institut « Albert Calmette » de Camiers en Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).
  • 08.12.2003 – découpage du secteur de Psychiatrie Infanto-juvénile I02 rattaché à l’Etablissement en deux secteurs :
    • secteur I02 : Boulogne sur Mer
    • secteur I08 : Montreuil-Ternois
  • 17.12.2004 : Ouverture d’une unité de 24 lits à la Maison d’Accueil Spécialisée permettant ainsi d’amorcer l’humanisation de la structure

 

Le 31 mai 2007 par décision du Conseil d’Administration, et pour satisfaire à la  réglementation en vigueur, la dénomination Centre Hospitalier Spécialisé (C.H.S), qui  n’existe plus, est remplacée par Etablissement Public de Santé Mentale (E.P.S.M).

 

2009-2010

 

  • Acquisition d’un immeuble à Le Portel et emménagement du CMP du Portel
  • 05.06.2009 : Ouverture de la section pour enfants autistes GAIA de 8 places
  • 15.06.2009 : Ouverture de la Structure Alternative d’Accueil Spécialisé. Unité de psychiatrie adulte d’une capacité de 30 lits
  • 13.10.2009 : Ouverture de l’Hôpital de jour d’Auchy les Hesdin
  • 28.01.2010 : Poursuite de l’humanisation de la MAS avec l’ouverture d’une unité de 14 lits
  • 06.2010 : démarrage des travaux de reconstruction de l'EHPAD Eugène Sarazin qui se dérouleront en deux phases
  • 01.11.10 : Ouverture d’un Centre d’Accueil de Crise territorial pour adolescents d’une capacité de 5 lits

2012

  • 05.04.2012 : fin de la première phase des travaux de reconstruction de l'EHPAD Eugène Sarazin

2013

  • 23.04.2013 : fin de la deuxième phase des travaux et inauguration de l'EHPAD Eugène Sarazin

2016

 

  • 07.09.2016 : Ouverture d'une Structure d'Education Spéciale et de Soins A Domicile (SESSAD) de 10 places pour enfants, adolescents et jeunes adultes âgés de 18 mois à 20 ans présentant des troubles envahissants du développement (TED)
  • 07.09.2016 : transformation de l'agrément de L'Institut Médico Educatif qui comporte désormais 34 places comme suit :
    • Secteur polyhandicap : 10 places d'internat et 8 places de semi internat
    • Secteur autisme : 16 places de semi internat pour enfants et adolescents âgés de 18 mois à 20 ans.

 

Projets :

 

Poursuite de l'humanisation de la MAS (construction d'un bâtiment de 20 lits). D’autres opérations sont prévues telles que la délocalisation du CMP de Maquetra et la restructuration du CMP d’Etaples

 

 Capacité de l'Etablissement

 

La capacité théorique de l’Etablissement est la suivante :

 

Un secteur médical de 62 lits et places en Pédopsychiatrie

  • 10 lits d’hôpital temps plein
  • 50 places d’hôpital de jour
  • 2 places d’hospitalisation de nuit

Un secteur médico-social :

  • Une Maison d’Accueil Spécialisée de 90 lits (accueil d’adultes polyhandicapés)
  • Un EHPAD de 62 lits
  • Un Institut Médico-Educatif de 34 lits et places
  • Un SESSAD de 10 places

 

mentions légales |  contact | conception keeo
IDAC Camiers © Tous droits réservés